lundi, 02 juin 2008

Encore des photos du 747 cargo

 

Une connaissance m'a envoyé de nouvelles photos concernant l'accident du "747 Kalitta Air" survenu le dimanche 25.05.2008 à Zaventem. Exceptionellement je mets ces photos sur mon blog, ces clichés sont de source inconnue, mais comme c'est au coeur de l'action et que ça vaut la peine d'être partagé ...... voici encore quelques images.

DSC02479
C'est la fin du tarmac de la piste 20!!!!

DSC02478
Environ 350m de course folle dans l'herbe, ça a du jurer dans le poste de pilotage.....

DSC02476
Solide, mais dans l'herbe ça ne ralenti pas, la piste 20 est vraiment trop courte en cas de problèmes.....

DSC02473
L'avion en perdition a en plus percuté deux rangées de barrières métalliques d'une hauteur de presque 3 mètres et la route de service en fin de course.

DSC02472
Là, tout le train d'atterrissage à du casser et l'avion alors sur le ventre glissa encore quelques dizaines de mètres avant de s'immobiliser au bord du talus!!!

DSC02484
Contournons l'appareil et jugeons les dégats, les poteaux d'éclairage aussi en ont pris un coup, plusieurs rangées sont coupés net par les ailes, quel miracle que ça n'a pas pris feu bon sang de bon sang......

DSC02487En fin de course, les moteurs sont venus buter sur les derniers poteaux d'éclairage........

DSC02495
Reste plus grand chose de la signalisation par ici....

DSCN0017
La partie arrière du fusellage était bien cassée aussi.

tn_DSCN0035
C'est ce qu'on appelle garer son avion en bout de piste non? En tout cas c'était vraiment tout juste avant le grand plongeon.

tn_DSCN0044
Bigre quel boucan çà a du faire quand même.

tn_DSCN0048
Quand je dis tout juste, c'était vraiment tout juste......

tn_DSCN0065
Pfffff dire que dans les commentaires des curieux que c'était pas trop grave, quand on voit les dégats de près on l'a quand même échappé belle...

tn_DSCN0067
Là, on était vraiment tout près. Ce qui reste d'un des trains d'atterissage après l'impact....

En tout cas "chapeau" au commandant de bord de cet avion, il a eu de la chance d'accord mais quel sang froid, prendre la décision de ne pas décoller suite à des problèmes techniques est un véritable exploi de la part de ce pilote. Quoique, probablement impuissant après cette décision il n'avait plus qu'a essayer de tenir "son monstre fou" en ligne pour terminer la fin de sa cabriolle en spectateur privilégié. J'espère pour lui qu'il ne gardera pas trop longtemps en tête ces images de cauchemar.

 

 

 

19:59 Écrit par Michel Lecerf dans avions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.