mardi, 19 février 2008

ORADOUR-sur-GLANE (France)

Nos vacances dans le sud de la France au mois d'août 2006 étant terminées, nous avons traversé de nombreux départements de l'hexagone et fait une halte dans le village historique de "Oradour-sur-Glane" dans les environs de Limoges..

Ce petit village rendu tristement célèbre le 10 juin 1944,  fut quasiment rayé de la carte par la deuxième division "SS" Das Reich sous les ordres du général Lammerding. 642 martyrs massacrés et brulés par les soldats "SS" en guise de représailles suite à de nombreuses actions de la résistance.

Un centre de la mémoire a été inauguré en juillet 1999 par Monsieur Jacques Chirac, Président de la République Française à cette époque. Si vous ne connaissez pas l'endroit, voici quelques photos du village martyr d'Oradour- sur-Glane", tout est resté tel quel, il y plane une atmosphère pesante d'histoire et c'est un lieu de recueillement....

DSC_3660Entrée du Village Martyr.

DSC_3663
Après avoir visité le centre de la mémoire, voici l'entrée principale du village....

DSC_3664
Malgré de nombreux visiteurs, un silence absolu nous surprend d'abord......

DSC_3665
Puis un paysage figé depuis plus de cinquante ans nous serre la gorge....

DSC_3674
On déboule sur la rue principale d'Oradour-sur-Glane.

DSC_3678
Ce qui reste du garage Poutaraud dans la rue principale.

DSC_3683
Tout le monde semble réaliser l'ampleur de l'horreur qui c'est déroulée ici.

DSC_3688
La place du champ de foire.

DSC_3706
Les "SS" ont rassemblé les habitants du village sur cette place avant le massacre.

DSC_3686
Les ruines de la maison du forgeron.

DSC_3715
L'intérieur du garage Desourteaux.

DSC_3757
Ce qui devait être le parking du garage dans la cour.

DSC_3698
Tout le village fut brulé après le massacre des habitants du village.

DSC_3714
Encore un commerce une boucherie, on peut encore apercevoir une balance.

DSC_3721
Plus bas se trouve la place du marché en face de l'église de "Oradour".

DSC_3722
On s'habitue lentement à ce paysage de guerre et il fait toujours aussi silencieux.....

DSC_3726
Ici se trouvait encore divers commerces et un petit hôtel.

DSC_3727
L'église d'Oradour, place du marché et de nouveau l'émotion reprend le dessus car ici.................

DSC_3740
....furent rassemblés les femmes et les enfants du village.

DSC_3742
On imagine l'angoise de ces femmes et enfants surpris par les "SS" durant cette belle journée de juin 44.

DSC_3743
Voici probablement la dernière vision de leur cauchemar, puisqu'ils furent entassés dans l'église et mitraillés, puis brulés par les "Nazis".

DSC_3744
La cloche de l'église ne sonnera plus à "Oradour-sur-Glane" depuis cette triste date, voilà ce qu'il en reste après le brasier!!!

DSC_3750
Même une poussette d'enfant gît dans le choeur de l'église,  toutes ces atrocités et tous ces gens qui sont morts pour rien, c'est plus que de l'émotion que l'on ressent à présent, car ici dans ce lieu religieux, la plupart des visiteurs versent quelques larmes en mémoires de ces martyrs.

DSC_3762
Je sors de l'église pour me remettre un peu de mes émotions, je flâne un peu seul et retrouve toujours ce décor de jardins et de maisons en ruines......

DSC_3761
Vraiment partout, ce n'est que désolation.

DSC_3716Un vrai cauchemar!!

DSC_3783
L'atelier de confection de la maison "Dupic"......

DSC_3779 Les quelques habitants qui avaient tentés d'échapper au rassemblement, furent vite repris et se fut un jeu pour les Allemands de mettre fin à leurs espoirs.

DSC_3801
Dernière épreuve, la visite du cimetière et du tombeau des martyrs.

DSC_3796
Le noms des 642 martyrs d'Oradour-sur-Glane.

DSC_3798
Très prenant aussi ce passage obligé du site....

DSC_3800
Voici un exemple: 4 petites filles d'une même famille....

DSC_3803
Encore un passage sur la place du Champ de Foire...

DSC_3805
Des corps brulés furent même retrouvés au fond de ce puits.

DSC_3832
A l'autre extrémité du village, la propriété du médecin du village.

DSC_3770
Voilà notre visite s'achève, si vous passez dans le coin aller vous recueillir à "Oradour-Sur-Glane". A une vingtaine de kilomètres de Limoges.

DSC_3843
Remember......

DSC_3845
J'espère vous présenter quelque chose d'un peu plus gai la prochaine fois, mais pour toutes ces victimes innocentes ayez une petite pensée. Merci pour elles.

                                                            @+Michel


13:30 Écrit par Michel Lecerf dans FRANCE | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : remember |  Facebook

Commentaires

Merci pour ces photos. Vos photos sont superbes.
En effet, ce n'est pas un village extrèmement gai, mais c'est vraiment bien d'aller y faire un tour ...
Même à 16 ans, j'ai pris conscience de l'horreur que l'homme peut provoquer, en espèrant que tout cela n'arrivera plus jamais ...

(Remerciements à notre guide au musée.)

A bientôt.

Écrit par : Yoruichi | jeudi, 21 mai 2009

Répondre à ce commentaire

Magnifique photo bonjour,
j'ai 15 ans et j'ai réçament visiter Oradour sur Glane et je dois dire que j'ai beaucoup pleurer et que j'ai même cru faire un malise dans l'église
Le memoriale est extremement bien fait et le village est juste....boulversant au possible.Vos photo transcrive bien les sentiments que j'ai ressenti en visitant ce villege
Bravo

Écrit par : Delignon | dimanche, 07 juin 2009

Répondre à ce commentaire

Merci... Je n'ai pu me rendre à Oradour depuis quelques années, et pourtant, cela me manque, car j'ai ai perdu quelques uns des memebres de ma famille : Les Dupic... et les Chedeville... Deux familles qui vivaient toutes deux là-bas. c'est d'autant plus émouvant pour moi de voir la maison Dupic que leur métier est lié à un réel don que possède ma famille : la couture ! ... Encore merci. Se souvenir de personnes de notre famille, même si on ne les a pas connues, de se trouver des points communs et d'en entendre parler par les arrières grands-mères encore en vie, c'est un trésor précieux !!! : )

Écrit par : Virginie | vendredi, 24 juillet 2009

Répondre à ce commentaire

bonjour , merci pour votre blog je suis allez visitez ce village dans le limousin pendant le mois d'aout en pensent beaucoup au photo vue sur votre blog que j'ai beaucoup aimez et qui m'a inspirez a allez visite

merci a vous Mr michel et a Mme

Écrit par : david | lundi, 07 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

ORADOUR SUR GLANE bonjour , merci pour votre blog je suis allez visitez ce village dans le limousin pendant le mois d'aout en pensent beaucoup au photo vue sur votre blog que j'ai beaucoup aimez et qui m'a inspirez a allez visite

merci a vous Mr michel et a Mme

Écrit par : david | lundi, 07 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

je viens de voir ces photos qui m ont boulversé car mes ancetres lesDUPIC ont du tellement souffrir....
PLUS JAMAIS DE GUERRE.......PLUS JAMAIS.

Écrit par : DUPIC | samedi, 21 novembre 2009

Répondre à ce commentaire

FELICITATIONS POUR VOTRE DOCUMENT QUI NOUS REMET EN MEMOIRE LA TRAGEDIE DE CETTE GUERRE.
LE DEROULEMENT DE VOTRE DIAPORAMA EST TRES EMOUVANT ET OCCASIONNE UNE MONTEE DE LARMES DANS NOS YEUX EN PENSANT A L'EFFROI DE TOUTES CES VICTIMES QUI ONT SUBI CETTE BARBARIE.
MERCI DE NOUS L'AVOIR MONTRE ET RAPPELE.
BIEN CORDIALEMENT A VOUS .
GLANES jean

Écrit par : GLANES jean | samedi, 30 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

très bonnes photos, mais pas assez de gros plans

un petit coup d'oeil!
http://benedictsavary.fotoloft.fr/.

Écrit par : Bénédict SAVARY | samedi, 06 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ,
C est avec une grande tristesse et beaucoup d 'émotion que j'ai visualisé les photos .
Quelle barbarie !
Il n'y a pas d'autre mot .
Je ne connaissais pas ce village , ceux sont des patients qui m'en ont parlé.
Je suis abasourdie de la brutalité , la violence qu'ont connus nos citoyens français , amis , famille .
et c'est avec beaucoup de regret et d'amertume que je m'integre dans la vie de ces personnes en juin 1944 !
Honte a ces hommes qui en ont massacrer d'autres !

Écrit par : Payen marie Dominique | samedi, 03 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour
J'ai était très bouleversé après avoir vu ses photos pleine d'émotion.
Je ne comprends pas pourquoi autant de haine sur cette terre .
Juste avant j'ai visionné le documentaire sur ce massacre j'en suis encore très ému
Quel barbarie gratuite.
Plu jamais cela.
Écrit par Laurence le 14/01/2013

Écrit par : Almeida | dimanche, 13 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

"Si l'écho de leurs voix se perd, nous périrons tous".
Aragon

N'oublions jamais, et transmettons à nos enfants.

Écrit par : Charles guillaume | jeudi, 14 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.